Pourquoi un blog ?

Mis à jour : 21 mars 2019

"C'était pas plutôt au début des années 2000 qu'on créait des blogs ? Vous voulez pas plutôt devenir Youtubeur ? Et puis, votre métier, c'est pas de produire et distribuer des films, plutôt que de raconter votre vie ?"

Nous-mêmes, nous ne sommes pas très sûrs que nous n'allons pas inutilement perdre un temps que nous n'avons déjà pas, à raconter ici les coulisses de notre métier, à partager nos enthousiasmes, nos maux de bide la veille des sorties, nos colères, nos interviews de gens qu'on aime, etc.


Mais au bout d'un moment ça nous embête que notre lien avec vous ne se limite qu'à des messages de 280 caractères. Ça nous embête de tout le temps s'adresser à vous pour vous "vendre la soupe". Evidemment qu'on a envie que vous alliez les voir, nos films. Et évidemment qu'on continuera de vous matraquer de nos taglines mal fagotées et de nos citations presse dithyrambiques. Mais la tiédeur des campagnes promotionnelles nous fatigue un peu aussi, et il est peut-être temps de faire passer notre relation avec vous sur un autre mode. 

De raconter notre métier avec plus de transparence, pour que vous puissiez mieux comprendre nos choix.

De parler de nos films d'une autre manière, en prenant plus le temps.

De donner la parole aux gens que nous trouvons talentueux (à commencer par Vicky Knight, la fabuleuse actrice de Dirty God, dans quelques jours)

De parler aussi de culture au sens plus large, car à notre sens il n'y a pas de passion pour le cinéma s'il n'y a pas de goût pour les arts dont il découle : la photographie, la littérature, la musique...


On ne vous promet pas des articles tous les 3 jours, parce que raconter sa vie c'est bien, mais notre petite équipe de 5 personnes doit aussi s'occuper de faire des choses plus concrètes qui nous permettent de continuer à sortir les films qu'on aime. 

Mais on vous promet de publier à chaque fois qu’il nous semblera nécessaire de donner la parole à quelqu’un ou de s’exprimer nous-mêmes. On ne parlera que de culture. Pas de politique. Pas de sports. Pas de trucs de concierge. Juste de culture. Car c’est la base de tellement de choses… Il est toujours bon de le rappeler.